Paris tour eiffelKoutoubiaSacre coeurNotre dameFantasiaArc triompheLa defensePorteur d'eauLaconcordeMadeleineMenaraMosqueeZegzel 0805 2Zegzel 0805 4Zegzel 0805 8Paris tour eiffelKoutoubiaSacre coeurNotre dameFantasiaArc triompheLa defensePorteur d'eauLaconcordeMadeleineMenaraMosqueeZegzel 0805 2Zegzel 0805 4Zegzel 0805 8
Accueil
Nos publications
Actualités
Pratique
Nos activités
Contact

© 2017 CNMF
 

Accès gratuit des jeunes non européens aux collections permanentes des musées et monuments nationaux.



Suite aux dénonciations faites par le Conseil National des Marocains de France auprès du Ministre de la culture et la HALDE (voir les communiqués de presse du 3 juin 2009 et du 14 juin 2009) concernant l’exclusion des jeunes non européens qui résident régulièrement en France de la gratuité d’accès aux musées et monuments nationaux, le CNMF se félicite de la réponse du nouveau Ministre de la culture qui étend la gratuité à tous ces jeunes.

Le CNMF remercie Monsieur le sénateur Martial Bourquin d’avoir posé cette question au Ministre concerné suite aux communiqués de presse du CNMF.

Ci-après la question de Monsieur le sénateur Martial Bourquin et la réponse de Monsieur le Ministre :

1- Question écrite de Martial Bourquin

L'entrée au musée doit être gratuite pour tous les jeunes

Accès gratuit des jeunes non européens aux collections permanentes des musées et monuments nationaux

Question écrite n° 09658 de M. Martial Bourquin (Doubs - SOC)

publiée dans le JO Sénat du 16/07/2009 - page 1780

M. Martial Bourquin interroge M. le ministre de la culture et de la communication sur la mesure de gratuité des collections permanentes des musées et monuments nationaux pour les jeunes de moins de 26 ans ressortissants de l'un des 27 pays européens mise en place depuis le 4 avril 2009.

Mise en place par Mme Christine Albanel qui déclarait que « cette mesure constitue une étape importante pour la démocratisation de notre vie culturelle, voulue par le Président de la République », il s'avère que ce dispositif exclut de cette gratuité d'accès tous les jeunes de moins de 26 ans qui ne sont pas issus des 27 pays européens alors que, bien souvent, ils résident régulièrement en France.

D'après les chiffres INSEE 2005, la population étrangère vivant en France représente 3,5 millions de personnes dont 1,249 millions issus de l'Europe et 2,252 millions issus de pays hors Union européenne. Sur la population totale, les 18-25 ans représentent environ 10 %. Sont donc exclus de ce dispositif 225 000 jeunes qui vivent sur notre territoire et contribuent au développement et à l'économie de notre pays.

Alors que les pouvoirs publics sont engagés dans des campagnes visant à lutter contre les discriminations et contre la fracture sociale, il apparaît inconcevable d'exclure d'un dispositif de promotion de la culture, du patrimoine et de la francophonie une partie des jeunes au prétexte qu'ils ne disposent pas d'une pièce d'identité émise par un des 27 pays européens.

Il fait par ailleurs remarquer que cette exclusion des ressortissants non européens vise des jeunes francophones désireux de parfaire leur connaissance des richesses culturelles de notre pays. Dans ses vœux aux acteurs de la culture, le 13 janvier dernier, M. le Président de la République annonçait la création à Marseille d'un « grand musée des arts et des civilisations de la Méditerranée, espace de dialogue et de rencontres, explorant les relations très riches qui unissent l'Europe du Sud et l'Afrique du Nord… ». Il semble paradoxal que des jeunes principalement originaires des pays du Maghreb se voient fermer les portes des musées nationaux alors qu'elles sont grandes ouvertes pour les jeunes ressortissants de cette Europe dont M. le Président de la République pensait « qu'elle avait fait une grande erreur en tournant le dos à la Méditerranée, tournant le dos à son avenir ».

Il lui demande s'il envisage de mettre fin à cette discrimination flagrante envers ces jeunes originaires pour beaucoup des pays de la Méditerranée et de leur accorder également, comme à leurs homologues européens, la gratuité d'accès aux musées et aux monuments nationaux.

2- Communiqué du ministère de la culture

Le Vendredi 31 Juillet 2009

Frédéric Mitterrand étend la gratuité des musées et des monuments nationaux à tous les jeunes qui résident dans l’Union Européenne, quelle que soit leur nationalité.

Depuis le 4 avril, l’accès aux collections permanentes des musées et aux monuments nationaux est gratuit pour les jeunes âgés de moins de 26 ans ressortissants de l’un des 27 pays de l’Union européenne.

Cette mesure facilite l’accès aux lieux culturels pour des générations dont la situation financière est souvent fragile. Elle renforce ou réactive leur désir de culture, les incite, certains pour la première fois, à pousser les portes des musées et monuments. Elle a fait, en quatre mois, la preuve de son efficacité, puisque la fréquentation des lieux concernés par les jeunes de 18 à 25 ans a augmenté de 15% en moyenne.

Frédéric Mitterrand a décidé de donner toute son ampleur à cette mesure de démocratisation culturelle, conforme aux valeurs de la République et aux missions du Ministère de la Culture.

Le Ministre de la Culture et de la Communication vient donc de demander, à l’ensemble des musées et monuments nationaux, d’étendre la gratuité à tous les jeunes, quelle que soit leur nationalité, dès lors qu’ils sont résidents de longue durée dans les pays de l’Union européenne. Cette décision bénéficie, notamment, aux jeunes originaires de pays non européens qui suivent leurs études dans les pays de l’Union.

 
Dernières actualités