Paris tour eiffelKoutoubiaSacre coeurNotre dameFantasiaArc triompheLa defensePorteur d'eauLaconcordeMadeleineMenaraMosqueeZegzel 0805 2Zegzel 0805 4Zegzel 0805 8Paris tour eiffelKoutoubiaSacre coeurNotre dameFantasiaArc triompheLa defensePorteur d'eauLaconcordeMadeleineMenaraMosqueeZegzel 0805 2Zegzel 0805 4Zegzel 0805 8
Accueil
Nos publications
Actualités
Pratique
Nos activités
Contact

© 2017 CNMF
 

Le CNMF exprime sa consternation à la suite de la profanation, au cimetière de Montjoie-Saint-Martin, de huit tombes de soldats marocains qui sont tombés en 1944 lors des combats pour la libération de la France.
Une insulte à l’Histoire de France et à la mémoire des victimes qui ont sacrifié leur vie pour combattre l’ennemi nazi.





Dans la nuit du mardi 20 au mercredi 21 octobre 2009, huit tombes de soldats marocains tombés pendant la Seconde Guerre mondiale pour libérer la France, en combattant l’ennemi nazi. Chacune des tombes du carré musulman de ce cimetière porte un graffiti nazi ou la lettre “H”, symbolisant le nom d’Adolf Hitler.

Le CNMF condamne avec fermeté cette énième profanation et qualifie cet acte barbare de très grave et demande d’urgence aux pouvoirs publics de tout mettre en œuvre pour traduire rapidement devant la justice, les auteurs de cette odieuse atteinte à l’honneur et à la mémoire de ces héros de la Seconde Guerre mondiale. Cela y va de la paix civile et de la sérénité publique, si de tels actes devaient se renouveler !

Le CNMF exprime son indignation à la suite de cette nouvelle insulte à la mémoire des victimes qui ont sacrifié leur vie pour combattre l’ennemi nazi, mais aussi une insulte à l’Histoire de France !

Le CNMF exprime sa solidarité envers les familles des victimes et envers la communauté musulmane de Montjoie-Saint-Martin et appelle à éviter le piège et la spirale des violences qui font le jeu des extrémistes !

Le CNMF considère que cette provocation scandaleuse et inacceptable ne peut qu’encourager les extrémistes de tout bord, en conduisant manifestement à la haine raciale, au racisme et à la xénophobie.

Le CNMF considère que la réponse passe par la lutte, sans complaisance, contre le racisme et les discriminations en condamnant systématiquement les discours intolérants, xénophobes et haineux, sous le prétexte de la liberté d’expression, mais indiscutablement pour appeler à la provocation raciale et à l’islamophobie !

Paris, le 22 octobre 2009
Pour le Conseil National des Marocains de France (CNMF)
Mokhtar FERDAOUSSI, Président

 
Dernières actualités