Paris tour eiffelKoutoubiaSacre coeurNotre dameFantasiaArc triompheLa defensePorteur d'eauLaconcordeMadeleineMenaraMosqueeZegzel 0805 2Zegzel 0805 4Zegzel 0805 8Paris tour eiffelKoutoubiaSacre coeurNotre dameFantasiaArc triompheLa defensePorteur d'eauLaconcordeMadeleineMenaraMosqueeZegzel 0805 2Zegzel 0805 4Zegzel 0805 8
Accueil
Nos publications
Actualités
Pratique
Nos activités
Contact

© 2017 CNMF
 

Retraités marocains à l’étranger : les voitures d‘occasion importées ayant plus de 5 ans d'âge ne seront plus homologuées au Maroc. L’abattement de 85% est aujourd’hui remis en cause pour les véhicules de plus de 5 ans.

Cette mesure est donc est vidée de son objet !



 

Dans un communiqué du 13 mars 2009, le CNMF avait informé les retraités sur la mesure, entrée en vigueur le 02 mars 2009 sur « l’abattement de 85% sur les droits de douane pour les voitures importées».

A cette époque, le CNMF s’était félicité de cette initiative prise par les pouvoirs publics en faveur des retraités qui méritaient enfin ce modeste geste, au regard des efforts fournis pour le développement de leur pays. La revendication du CNMF était et reste toujours, l’abattement total des frais de douane !

Aujourd’hui, on apprend que depuis le 1er janvier 2011, date d’entrée en vigueur de la nouvelle réforme du code de la route, que les voitures d‘occasion importées de l’étranger de plus de 5 ans ne seront plus homologuées au Maroc.

Selon le Ministère des Transports, les retraités marocains résidant à l’étranger continueront à bénéficier de la disposition concernant l’abattement de 85%. Mais l'âge de ces voitures devra être inférieur à 5 ans. Cette mesure serait justifiée par la volonté politique de rajeunir le parc automobile afin de lutter contre les accidents de la route au Maroc.

En prenant une telle décision, le CNMF considère que cette mesure est totalement vidée de son objet, d’autant plus que les revenus très modestes de la plupart des retraités marocains, ne leur permettront pas de s’offrir le « luxe » d’un véhicule de moins de 5 ans.

On peut comprendre et même soutenir les mesures prises pour combattre la violence routière au Maroc ; néanmoins ce ne sont pas les voitures importées de l’étranger par les retraités marocains qui seraient impliquées dans les accidents mortels au Maroc !

En conséquence, le CNMF demande une dérogation exceptionnelle pour les retraités marocains à l’étranger pour continuer à bénéficier de l'homologation des véhicules de plus 5 ans.

Paris, le 07 janvier 2011

Le Conseil National des Marocains de France (CNMF)

 
Dernières actualités